Thursday, February 24, 2005

 

L'Homme que nous aimons le plus


Le Camarade Staline Posted by Hello

Un demi-siècle après sa disparition prématurée, et en dépit du révisionnisme éhontée d'historiens réactionnaires, Joseph Staline demeure LA figure marquante du vingtième siècle, et un modèle pour tous ceux qui souhaitent accoucher un monde meilleur.
Cet homme, en plus d'avoir terrassé à lui tout seul l'hydre nazie, préservant ainsi la liberté en Europe, permit également à l'Union Soviétique de se hisser au niveau des grandes puissances, garantissant ainsi un équilibre multipolaire qui nous manque cruellement aujourd'hui. Il aida, enfin, de nombreux pays voisins à dépasser le capitalisme et à se doter de régimes progressistes acclamés par le peuple mais inévitablement condamnés par le patronat et la bourgeoisie.
Alors bien sûr, il y eut les soi-disantes purges de Moscou et les prétendus procès de Prague qui font les délices de tous les anticommunistes, mais pèsent-ils plus lourd que le maccarthysme qui eut pour effet d'éradiquer la gauche du paysage politique américain, pour la plus grande joie du grand capital et du complexe militaro-industriel? Et le Goulag, si mal compris, peut-il vraiment être comparé à cette monstruosité juridique et humanitaire qu'est Guantanamo? Il y avait, qu'on le veuille ou non, des traîtres au sein du Parti à cette époque, subsidiés des classes autrefois dominantes afin de rétablir l'ancien système. C'est tout à l'honneur du Camarade Staline, toujours vigilant face aux tentatives de subversion droitières, que d'avoir empêché une contre-révolution qui aurait ramené l'Union Soviétique à la dictature monopolistique dont le grand Lénine l'avait tirée et que le funeste Gorbatchev devait quelques décennies plus tard contribuer à restaurer.
Oui, en ces temps de néolibéralisme sauvage et de politiques antisociales menées par une classe politique réactionnaires, le Camarade Staline doit être pour nous plus que jamais une icône et un exemple.
DORS TRANQUILLE, CAMARADE! TON OEUVRE TE SURVIT!
Comments:
La preuve qu'il y avait des traitres c'est que justement, une fois les authentiques représentant des interets de la classe ouvriére disparue, ils ont réussi à prendre le pouvoir et à entrainer leur pays dans le Kapitali$me le plus sauvage de l'Histoire.
 
Il n'y a qu'à voir la manière dont le fasciste ultralibéral Poutine, homme-lige du grand capital qui affame le peuple russe, est copain comme cochon avec l'immonde suppôt du complexe militaro-industriel Bush. C'est parce que les successeurs du Camarade Staline n'avaient pas la même conscience des intérêts supérieurs du prolétariat que les forces contre-révolutionnaires ont pu poursuivre leur travail de sape et finalement prendre le pouvoir.
 
Adorer Staline?? et pourquoi pas Hitler??

Quant à Staline les libéraux le haïssent mon petit pote.. je suis assez bien placé pour le savoir.
 
pardon je voulais dire "quant à Poutine ..."
 
Quant à Guantanamo, c'est de l'autre cote de la baie une prison cubaine ou sont enfermées par centaines les dissidents anti-castristes
 
Hello Camarade,
je suis communiste également, mais je suis décu ...
Mon gars, ca te dit quelque chose "diplomatie" ou tout simplement "ligné du peuple" ?!!
Staline était un brillant général et tacticien mais ca s'arrete là ... C'était un infernal boucher et si il aurait continuer a vivre l'URSS serait devenu un régime basé sur le fascisme slave et le nationalisme le plus profond !
Je ne vois pas Marx ou Lenine cités, ne revons pas pour nimporte quel parti ou mouvement, meme le che m'aurait rendu souriant ! Je suis décu Staline est le boulet accroché au pied de chaque communiste !
Arrete et regarde simplement Engels ou Lafargue, ( j'ai vu cest bien ) et montre toi objectif avec tes dénominations pour les lib's et autres !
Tshuss camarade, mon blog a été supprimé par skyblog je construis un second que je te communiquerai bientot ...
 
Puisque vous parlez de révisionnisme, je me permet quelques remarques à caractère historique :
"Cet homme, en plus d'avoir terrassé à lui tout seul l'hydre nazie" : avez-vous entendu parlé de la loi pret-bail, qui a permis à l'armée rouge d'etre équipé de matériel américain ? Et entre septembre 39 et juin 41, qu'a fait le grand Staline pour terrasser l'hydre nazie ? Pas grand-chose, à part signer un pacte de non-agression (laissant les mains libres à Hitler pour attaquer la France) et se partager avec lui quelques malheureux pays : Pologne, pays baltes, etc.
"préservant ainsi la liberté en Europe" : quand tu auras un peu de temps entre deux fètes de l'huma, tu te pencheras sur l'histoire des pays de l'europe centrale, tels que la Pologne, la Hongrie, la Tchécoslovaquie, qui ont gardé un souveir assez particulier de la liberté stalinienne.
"permit également à l'Union Soviétique de se hisser au niveau des grandes puissances" : les trois millions d'ukrainiens morts de la famine entre 1933 et 1936 ont eux aussi gouté aux joies d'appartenir à une grande puissance.
"Il aida, enfin, de nombreux pays voisins à dépasser le capitalisme et à se doter de régimes progressistes acclamés par le peuple mais inévitablement condamnés par le patronat et la bourgeoisie" : ce qui est surprenant, c'est que des que ces pays ont pu organiser de vraies elections pluralistes, ils ont choisi le capitalisme. Etonnant, non ?
"Alors bien sûr, il y eut les soi-disantes purges de Moscou et les prétendus procès de Prague qui font les délices de tous les anticommunistes" : tu vas surement nous dire qu'il s'agit de mensonges capitalistes ?
"mais pèsent-ils plus lourd que le maccarthysme qui eut pour effet d'éradiquer la gauche du paysage politique américain, pour la plus grande joie du grand capital et du complexe militaro-industriel?" : et si tu nous sortais quelques chiffres.
"Et le Goulag, si mal compris " : naturellement, déporter les opposants politiques en Sibérie pour les rééduquer, cela part d'un bon sentiment. Et pourquoi pas "Auschwitz, si mal compris", tant qu'on y est ?,
"peut-il vraiment être comparé à cette monstruosité juridique et humanitaire qu'est Guantanamo?" : peut-on comparer l'incarcération, meme abusive de quelques dizaines d'hommes soupçonnés (pour certains à juste titre) de terrorisme et la déportation de plusieurs millions d'innocents ?
"Il y avait, qu'on le veuille ou non, des traîtres au sein du Parti à cette époque, subsidiés des classes autrefois dominantes afin de rétablir l'ancien système". Hitler parlait lui du coup de poignard dans le dos des Juifs : on est toujours le traitre de quelqu'un dans un Etat totalitaire.

Pour conclure, je vous rappelle que la loi Gayssot (un des votres !) sanctionne la négation de crimes contre l'humanité...
 
Esr-ce de l'humour au deuxième (voire troisième ou quatrième) degré ou etes-vous vraiment convaincus de ce que vous dites au sujet de cette vieille crapule criminelle de Staline ? Si c'est de l'ironie, c'est vraiment bien fait, car on s'y laisse prendre. Si c'est sérieux, permettez-moi de vous dire que c'est tout bonnement consternant de bétise et de fanatisme. J'en ai froid dans le dos (et les 100 millions de victimes du communisme aussi sans doute).
 
Ce petit message pour indiquer plusieurs choses:
-- La défense de l'oeuvre positive de Staline doit se faire sur une base de classe.
-- L'antistalinisme est toujours un moyen et un prétexte pour l'anticommunisme.
-- L'anticommunisme glisse inévitablement vers des positions ouvertement fascistes.

Vous trouverez sur le site des Editions Prolétariennes :

-- Une analyse des EP sur le livre noir du communisme
http://www.infos-edipro.org/page19.htm

-- Une réponse DES COMMUNISTES
MARXISTES-LÉNINISTES-MAOISTES
AUX AUTEURS DU "LIVRE NOIR DU COMMUNISME"
http://www.infos-edipro.org/Dochml/presse/brochures/orpcf2002.htm

-- Un dossier Staline
http://www.infos-edipro.org/Histoire/Histoire.htm
 
Post a Comment

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?